vendredi 16 janvier 2015

Mior fait son bilan 2014

Allez, les bilans c'est comme les voeux, on peut les présenter durant tout le mois de Janvier ?...

2014, côté littérature, c'est pour moi deux livres étranges et in-oubliables :

Réparer les vivants de Maylis de Kérangal
 et Le Mur Invisible de Marlen Haushofer

et quelques bonnes , très bonnes lectures :

La vie mode d'emploi de Georges Perec
(pas fini, mais j'y reviendrai car c'est un livre-monde )
Petites scènes capitales de Sylvie Germain
Les évaporés de Thomas Reverdy
Ailleurs de Richard Russo
Mr Gwyn  d'Alessandro Baricco
Isabelle de Bruges de Christian Bobin
La table des enfants d'Isabelle Hauser
Trop de bonheur  d'Alice Munro
Martin Eden de Jack London

De bons moments avec les Bd et romans graphiques de Catell, Marjane Satrapi, Chabouté, Davodeau , Lupano et Cauuet

Quelques abandons (dont le pourtant très salué Fils de Philip Meyer...) quelques déceptions -mais pas trop- 
De la non-fiction, quelques classiques, des livres non-chroniqués et d'autres que j'ai même certainement oublié de noter dans mon cahier à spirale...

J'ai fini en début d'année ma "mission" de jurée de ELLE, j'ai ensuite lu en Juin quatre livres dans le cadre des sélections pour le prix Fnac puis en fin d'année participé aux Matchs PriceMinister. 
J'ai aimé ce que j'ai pu découvrir à ces occasions, mais je sais que je ne souhaite pas forcément de lectures obligées en 2015.
Mes seules "obligations" je me les donne dans le cadre de mon cher Club de lecture IRL, deux à trois bouquins par mois.

J'ai lu en LC avec Laure de Micmélo et Valérie de l'ex Val aime les livres "le Royaume" d'Emmanuel Carrère qui, pour m'avoir beaucoup intéressée ne restera pas dans mes lectures marquantes de l'année, je le sais maintenant .
J'ai participé au mois de la nouvelle chez Flo sur "Fragments du Paradis" (fermé depuis...je porte la poisse ou quoi ?)
Je n'ai participé à aucun Challenge à part les Pépites de Galéa (mais ai pépité peu de choses )

Je ne reçois pas de SP , j'achète et j'emprunte (je fréquente jusqu'à trois bibliothèques )
J'ai passé beaucoup de temps à voyager dans la blogosphère , cet été en particulier, et suis maintenant régulièrement une soixantaine de blogs. C'est aussi un temps de lecture, et pas des moindres du point de vue minutage ;-)

Je pense donc avoir lu une bonne soixantaine de livres (hors Bd)
...ce qui veut dire que je lis de plus en plus lentement, au fond...
Je ne m'en afflige guère car je sais que "les vrais gourmands lisent en remuant les lèvres pour déguster les mots" (Yvan Audouard, merci Le blog du petit carré jaune ;-) 

Je savoure plus que je ne dévore maintenant (l'âge, peut-être ? ...pourtant j'ai de bonnes lunettes) sachant bien que je ne relis quasiment jamais. 
Je voudrais, de plus en plus, me sentir nourrie par ce que je lis, vraiment. 
Et laisser de côté ce qui est trop facile ou superficiel. 

Si on ne lit "que" soixante livres par an , il faut bien les choisir , au fond...
et si mon expérience de blogueuse et de lectrice "confirmée" a du sens, c'est pour faire de plus en plus souvent de très bonnes pioches, non ?
Or , en lisant le billet de Laeti , j'ai réalisé que je ne lisais pas forcément tout à fait ce que je voulais...un comble ...
Je m'explique : poussée par une envie /de coller à l'actualité/ de profiter de l'offre des bibliothèques pour compenser mon budget-livres-pas-si-extensible-que-ça / et un effet marabout-boutdeficelle-selledecheval accentué par la lecture d'autres blogs, je lis au fil du vent , ou de la plume, là où au fond j'aimerais me donner plus de direction, et peut-être moins privilégier la production contemporaine, qui pour donner pas mal de plaisir ne laisse pas toujours de grands souvenirs (ce bilan semble me le souffler à l'oreille...)

Or je suis de plus en plus sensible à la résonance des livres, cette trace qu'ils laissent en nous après coup ; par exemple, le Mur Invisible, qui ne m'a pas forcément totalement séduite au moment de la lecture s'affirme comme souvenir extrêmement fort de par sa résonance. 
D'autres au contraire s'effacent comme châteaux de sable sur la plage...

Aussi en 2015 je reporterai de "grands projets" faute de les avoir réalisés comme prévu en 2014 , et essaierai d'encore mieux décider de mes lectures. Dans cette idée :


finir "La recherche du temps perdu" (je suis tellement perdue que je veux aller au bout ...pour pouvoir reprendre du début!)

finir le Journal de Sofia Tolstoï et les Mémoires de Guerre de Winston Churchill...

pour accéder au Vicomte de Bragelonne, dont je me suis laissé dire que c'était un ouvrage magnifique, repasser par la case Trois Mousquetaires et Vingt ans après...

me plonger enfin dans Vie et destin de Vassili Grossman...

lire du Victor Hugo, du George Sand, du Thomas Hardy, du Virginia Woolf, du Henry James, du Moravia ...

lire 2666 de Bolano (offert par un ami très cher) et aussi du Richard Powers, et du Richard Ford...

d'autres encore qui m'attendent patiemment :
depuis plusieurs années sur mes étagères, tel Une histoire de la lecture d'Alberto Manguel
ou plus récemment le fameux Confiteor que je garde pour la bonne bouche (et que je lirai donc après tout le monde, mais ..pas grave !) 
...

Bref, tous un tas de gros pavés pour lesquels je serais heureuse de programmer des LC avec vous, car je trouve cet exercice très intéressant !

MIOR.










35 commentaires:

  1. On s'accorde sur les 2 livres inoubliables, et sur la façon de lire aussi quand tu parles de te sentir nourrie par tes lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Moglug, et merci de ton commentaire. On peut peut-être se programmer une petite LC à l'occasion !

      Supprimer
  2. De bien beaux projets pour 2015 ! De mon côté je laisse encore les lectures venir à moi au fil des bibliothèques, avis des blogueurs, hasards et de temps en temps cadeaux... Je lis à peu près le même nombre de livres par an, et je suis vraiment d'accord sur l'importance de la résonance. "Réparer les vivants" m'a beaucoup touchée aussi, je vais me pencher sur "Le mur invisible".
    Je veux bien faire une LC Virginia Woolf à l'occasion, j'ai envie de la lire depuis longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Orlando ? Je veux le lire depuis longtemps et je crois qu'il est assez "facile"

      Supprimer
    2. Ok il est à ma bib ! Tu veux prévoir cette lecture pour quand ? Février ? Bisette !

      Supprimer
    3. Impecc ! 28 février ? ( comme tu L"as compris, je ne veux pas.me mettre la pression ;-))

      Supprimer
    4. Parfait je ne l'ai pas encore emprunté, donc ça laisse de la marge :-)

      Supprimer
    5. Je ne l'ai pas encore commencé de mon côté ; on se (re) fait signe en fin de mois ?

      Supprimer
  3. tu es effectivement une bonne lectrice, fine, racée, nuancée...pasc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhooo, toute rouge , là ... Merci Pasc, disons que nos goûts marchent bien ensemble ;-)

      Supprimer
  4. je partage ton coup de coeur pour Réparer les vivants! Je te souhaite une belle année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...d'une ML à l'autre ;-)
      J'ai bien l'impression que le Kérangal plane très au dessus du reste de la production française de cette année 2014 (bien que je n'aie évidemment pas tout lu, et c'est même ridicule de le préciser !) et qu'en tout cas il aura durablement marqué nombre de lecteurs par l'originalité de son sujet , dur, et par la virtuosité de sa construction. Il fait partie des rares livres où je me dis qu'une relecture dans quelques années serait de bon aloi...

      Supprimer
  5. Oui, lis Woolf (tiens tiens, qui voulait tout lire petit à petit? Des lectures autres se sont interposées...)(j'ai commencé des nouvelles). j'ignore si orlando est plus facile, mais lis le quand même! Pour Proust, pas grave si tu oublies un peu, va au bout et recommence.
    Finalement rien qu'avec certains auteurs, on a du bonheur.
    Manguel est un incontournable, et n'oublie pas celui sur les bibliothèques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ta réponse, Keisha : "rien qu'avec certains auteurs, on a du bonheur "
      Et donc l'art de lire consisterait peut-être à savoir mêler valeurs sûres et découvertes de façon harmonieuse ...

      Supprimer
  6. Il faut que je lise le Kérangal / Beaucoup aimé aussi les Evaporés et La table des enfants / Une soixantaine de blogs ? Waouhh, en effet ça doit te prendre du temps ! / Se sentir nourrit par ce qu'on lit... ça me parle ça / "cette trace qu'ils laissent en nous après coup" c'est bien ça qui fait la richesse d'un bouquin / Moi je relis beaucoup, et justement ces livres qui ont laissé quelque chose.
    ClemO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ferai bientôt du tri dans cette lecture de blogs pour ne garder que ceux qui ont le plus de personnalité ( à mes yeux bien sûr !)
      La rédaction des billets ( pourtant pas si nombreux) me prend également beaucoup de temps ; je m'accorde le droit d'être partiale, mais j'aimerais donner une idée assez précise des bouquins
      C'est idiot , mais j'ai toujours l'impression que "je n'ai pas le temps " de relire...
      Quelque chose à voir avec le lâcher prise , ah bon ?...

      Supprimer
  7. Merci Mior pour ce beau billet ! Je comprends ce que tu écris de ta résolution de revenir aux "classiques", j'ai une amie qui dit - et c'est pas faux ! - qu'on a trop peu de temps pour le perdre à lire des auteurs "mineurs". En même temps, on se priverait de bien belles découvertes - je note les tiennes au passage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...tout est affaire de proportions ; il faut bien sûr laisser leur chance aux contemporains , mais quel bonheur de rencontrer Perec ou Jack London, d'un autre côté ...

      Supprimer
  8. PS : impossible de publier avec le lien vers mon blog... Donc, le commentaire vient de Sandrion (de d'autres vies que la mienne)

    RépondreSupprimer
  9. Finalement, cette évolution dans nos choix, notre réflexion qui s'approfondit, tient de notre fréquentation des blogs : alors qu'au début, l'effervescence faisant, tu achètes ou te rues sur TOUT ce que tu vois dans les billets des blogueurs, aujourd'hui on se lasse des lectures mitigées (et choisies juste parce qu'elle revenaient 36.000 fois sur les blogs) et donc, on veut du palpitant.Une lecture qui nous colle vraiment à la peau.

    Beau programme pour 2015! Moi aussi, cela fait plusieurs années que j'aimerais lire quelques classiques et finalement, je reste une grande fan des auteurs contemporains (l'émission de LGL des 20 ans de France 5 m'avait une nouvelle fois encouragée à lire les classiques).

    Je retiens une chose en 2014 et au fil des ans : ne plus foncer tête baissée!

    Excellente année à toi Mior et au plaisir de te lire :) Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur certains blogs que j'avais repéré le Mur Invisible . Comme quoi ils ne ruent pas tous sur le plus récent ;-)
      Merci pour ton retour , Laeti
      Et...très bonnes lectures ! Triées sur le volet ;-)

      Supprimer
  10. C'est vrai que certains livres nous laissent un grand souvenir et beaucoup d'autres rien hélas , et quel plaisir aussi de relire les classiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...ou même simplement de les lire , car qui n'a pas de curieux " trous" dans sa culture dite classique ;-)

      Supprimer
  11. Le mur invisible est un beau roman et je ne peux que t'inciter à en lire d'autres de cette auteure, j'adore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? J'ai lu ici ou là que c'était quand même son meilleur
      Mais ...j'irai voir ;-)

      Supprimer
  12. Ah oui Réparer les Vivants est magistral, mais de mon point de vue bien moins que Confiteor que je suis en train de terminer. En 2015, je lis ce qui me tente, comme toi, en 2014, j'ai lu trop de choses qui ne me convenaient pas vraiment, emportée par le mouvement général. Et j'arrête de lire du récent à tout prix, ma grande résolution, mon objectif 2015 est clairement Proust avec La Recherche.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait plaisir à plus d'un titre , Galéa . Proust est un défi et une conquête pour un lecteur, on peut ne pas l'aimer mais il serait vraiment vraiment dommage de ne jamais s'être engagé dans sa lecture

      Supprimer
  13. Je lis avec du retard ton bilan ( mais j'assume mon constitutif retard, comme tu dis, en matière de minutage... ^-^ ). Je retrouve mes motivations et plaisirs de lectrice dans ton billet, suivre son propre chemin de lecture, qui évolue évidemment, et ce à son rythme. De véritables lectures. La nouveauté est toujours tentatrice, et nous sommes heureusement curieuses :-), mais elle devient frustrante si elle nous fait négliger nos élans premiers. Pour toi, les classiques, pour moi les récits non-fictions, les textes engagés, la littérature contemporaine sans que ce soit celle de " l'instantanée ". C'est ce que j'aime, cette diversité des blogs comme la diversité des personnalités, c'est très enrichissant. J'ai lu ton billet sur l'un des grands livres de J. London, un plaisir à lire ( qui m'a rappelé que certains de ses livres m'attendent encore :-) )

    ( je me permets de te poser une question, j'espère que tu ne la prendras pas comme jugement ou provocation ou que sais-je parce que je n'ai jamais fait mystère de ma pratique sur le sujet : tu écris que tu ne reçois pas de sp. Je viens de lire ton très intéressant billet sur l'ouvrage " Passés par la case prison " - que je ne peux manquer de relayer pour mon rdv mensuel D'un blog à l'autre - et tu précises en fin de billet que tu l'as reçu de l'éditeur. Alors, je me demande comment tu définis le sp ? Celui-ci est " particulier " parce que lié à une rencontre ? Merci de ta réponse )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton beau commentaire, ton relais, et ta question malicieuse ! Veux tu que je te dise, c'est mon premier bouquin reçu en SP , et effectivement par l'intermédiaire d'un des auteurs . Je ne suis pas là d'en recevoir d'autres , je pense, mais si d'aventure le cas se représentait , je ne manquerais pas de le préciser , cela me semble naturel ;-)
      Je n'ai pas de position de principe sur le sujet , je tiens à le préciser ici. À chacun de voir pour lui-même si cela impacte ses lectures d'une façon intéressante ou pas

      Supprimer
    2. Et merci pour cette réponse. Je suis en parfait accord avec toi, à chacun de voir, à chacun sa façon d'être lecteur, et pour la précision.
      Bonne(s) prochaine(s) lecture(s) :-)

      Supprimer
  14. Bonjour Mior ! Moi aussi je viens te voir avec beaucoup de retard, mille excuses ! Je te rejoins tout à fait lorsque tu dis être surtout à la recherche de lectures qui te nourrissent, je suis également dans cette optique-là même si je me laisse trop souvent tourner la tête par les nouveautés ! Si tu cherches de la compagnie pour ces auteurs que tu souhaites découvrir cette année, n'hésite surtout pas à me solliciter ! Tiens par exemple pour Moravia j'ai "Les indifférents" et "Le conformiste" dans ma PAL. J'ai aussi "L'homme qui rit" de Victor Hugo, "Les trois mousquetaires" de Dumas ( j'ai lu "Le comte de Monte-Cristo ce mois de janvier, oh la la quelle lecture magnifique !! <3 ). Et j'aimerais beaucoup lire le célèbre "Temps où nous chantions" de Richard Powers. Si ça te tente donc, je suis là ! ;-)
    Et sinon, où en es-tu avec le Knausgaard ? L'as-tu terminé ? Est-ce que ça t'a plu ? ( suis curieuse...)
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai fini et je mijote mon billet ... Je le laisse un peu résonner ...quel étrange bouquin...
      Je te conseille chaleureusement la lecture du "Temps où nous chantions" , pour moi inoubliable au sens propre
      Merci pour les propositions de LC , je reviendrai vers toi, là je dois commencer "Orlando" de V.Woolf que je me promets de lire depuis très longtemps ( LC avec Céline )
      Quelle difficulté d'arriver à panacher ses lectures , c'est tout un art en fait !

      Supprimer

Merci de votre visite, et de votre commentaire ;-)
A bientôt !
Mior