mardi 12 juillet 2016

Un escargot en été

Bon , je ne me paye pas de mots, le SlowBlogging je l'ai dans la peau, un article par mois dernièrement, mon escargot est insolent ! 
A l'heure où beaucoup tirent la langue, ferment ou suspendent leur activité bloguesque, plus que jamais qui va piano va sano, me dis-je, mais je félicite aussi celles qui font leurs billets comme un pommier fait ses pommes, tranquillement et régulièrement. 
Il y en a quelques unes -et elles sont dans mon coeur- qui fêtent leurs dix ans ou quasi, et qui bloguent comme au premier jour ;-) 
Naturellement.


Pour ma part je me questionne sur ma façon de lire, dont je vois qu'elle évolue. J'ai lu comme une folle, plus jeune, les livres m'étaient un sorte de "monde-mode d'emploi" (hello Georges) j'apprenais ce que je ne pourrais pas forcément vivre, toutes les options étaient présentées, et, partant, tout était bon à prendre. Je lisais comme on bourre son sac pour partir en voyage. 
Il m'est même arrivé de "trop" lire , comme dit parfois ma soeur parlant d'elle-même (hello Claire) ; comme on boirait trop, un truc pas raisonnable et qui peut rendre malade. 
Non pas qu'à trop lire on risquerait de bovaryser plus que de raison. Quoique.
L'éternelle querelle de la Lecture opposée à la Vraie Vie, c'est con mais ça reste un sujet, non ? 
Je ne lis pas parce que j'ai le temps, je le prends. D'accord. Mais je lis moins. Je ne "dévore" plus, d'ailleurs c'est affolant comme concrètement je lis vraiment, mais vraiment plus lentement. 
Je dois en être rendue à du 50, 60 (pages) à l'heure, c'est vous dire ! 
Escargot, sort de ce corps !! 

Tout ce qui a rapport aux mots me passionne de plus en plus pourtant, et le partage de ces mots aussi...
Alors un petit billet ou deux tout bientôt c'est entendu ;-)

Et vous , comment lisez-vous ces derniers temps ?

MIOR.

Afficher l'image d'origine


22 commentaires:

  1. Ton billet me parle parce que j'ai traversé ces derniers mois le même phénomène : je lisais vraiment moins, et beaucoup plus lentement. Bien sûr, j'étais particulièrement occupée mais par le passé ça n'avait jamais affecté ma capacité et mon envie de lire. Et puis c'est revenu, je ne sais ni pourquoi ni comment. J'espère que tu auras plein de commentaires et que le sujet se verra un peu débroussaillé, ça m'intéresse beaucoup ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci , tu me rassures ( quoique j'aie l'impression que ce soit plus un virage qu'une crise chez moi ...)

      Supprimer
  2. Ha, très intéressant ! Je suis plutôt du genre zèbre qu'escargot, mais cela a beaucoup à voir avec le choix des livres : mon goût va vers ceux qui me permettent de changer quelque peu ma vision du monde, qui ont une belle écriture, tout en n'étant pas trop ardus à lire... c'est la recherche de ces perles rares qui me prend le plus de temps ! ;-)
    Une fois le livre trouvé, et le bon moment aussi, ma lecture est un peu à deux vitesses : lente le temps de m'imprégner de l'esprit des lieux, de noter des phrases qui me parlent, (je pose souvent mon livre à ce moment de la lecture), puis un peu plus rapide ensuite... si le livre est très beau et pas trop long, je peux conserver la même vitesse.
    Bref, j'essaye de répondre à ta question par un schéma général, mais bien sûr, c'est très variable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je passe moi aussi de plus en plus de temps à choisir ce que je vais lire . C'est un grand plaisir déjà . Hier j'ai passé deux heures ds une grande librairie parisienne que je ne connaissais pas encore ...à la recherche de pépites ( eh oui, nous sommes des chercheurs d'or:-))

      Supprimer
  3. J'ai eu plusieurs périodes dans ma vie de lectrice, une lectrice dévoreuse de livres mais essentiellement des classiques (c'est l'époque où j'ai presque tout Zola)et puis une période sans livre (une vie très occupée, aucunement le temps de lire) et puis la période actuelle (qui dure depuis une vingtaine d'années quand même) où je lis régulièrement, j'ai tout le temps un livre mais le rythme de lecture varie selon mes mes occupations. L'été c'est plus compliqué, il y a le potager, le jardin, les voyages, les soirée entre amis, je lis moins vite. Mais je suis toujours à la recherche du livre qui me fera vibrer, je passe du temps à le chercher... dans les librairies, sur les blogs.. Je lis donc davantage l'hiver ! Quant à mon blog, je ne chronique pas toutes mes lectures et j'ai de moins en moins de choses intéressantes à dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoo, c'est curieux que toi dises cela , je ressens la même chose ( moins de choses intéressantes à dire...)
      Je sais de part mon club de lectrices IRL que la réception d'un livre peut être tellement différente d'un lecteur à un autre, (entre lecteurs "honnêtes" et ayant pas mal les mêmes goûts pourtant...) et cela me paraît plus facile de défendre son point de vue à l'oral ( rha, je le savais bien qu'ils auraient dû me prendre au Masque et la Plume !! )
      Un potager... vu d'ici ca fait rêver ;-)

      Supprimer
  4. Par la force des choses, je suis passée ces derniers temps du slow (je déteste le côté compétition et exhibitionniste de certain(e)s blogeurs(euses) qui font assaut du nombre de livres lus) à l'ultra-slow, puisque je me suis enfin décidée à refaire mon appart, ce qui est très accaparant - sans compter la gestion des enfants dans une telle période !
    Mais j'avoue que ça me manque terriblement, et là je me dis que suis vraiment atteinte !
    Il faut dire que j'ai connu une période de ma vie sans lecture (genre deux par an, j'ose à peine le croire!) : une période de noirceur totale… Un peu grâce au blog, et même sans doute pas mal grâce à lui, j'ai retrouvé le chemin de la lecture, mais en encore plus riche et plus passionnant avec les échanges que cela permet. Je rencontre des personnes animées de la même passion que moi, n'est-ce pas ! je découvre des livres vers lesquels je ne serais peut-être pas allée… Bref, c'est vraiment le bonheur ! Je ne demande qu'une chose : que ça dure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien bravo pour cette décision , d'abord ! Et tu vas être tellement contente d'ici quelques...semaines? ;-)
      J'ai du mal en effet à croire que tu aies pu passer quelques années sans livres !
      Peut-être que dans la pratique du blogging il y a des hauts et des bas ...comme dans bien d'autres aspects de nos vies, tout simplement...

      Supprimer
  5. Je me demande... ne pas confondre lecture et blogging, lecture étant bien antérieure... Enfant (pleurez dans les chaumières...) j'avais si peu de livres sous la dent que je relisais... La période des études ne permettait pas de lire voracement. Mais j'ai quand même toujours lu beaucoup, assez vite. Les périodes de travail très prenant ont ralenti le rythme quand même.
    Actuellement? J'ai baissé le rythme de parution sur le blog, je ne fais pas de billet à chaque fois, j'abandonne un bouquin qui ne me plait pas (même si tout le monde ou presque l'encense) et je lis (presque) ce que je veux.
    Depuis quelques semaines je lis moins, mais c'est la période des concerts!!! ^_^ En effet je lis surtout le soir , bien tranquille, et les concerts passent avant! Par exemple là http://www.chambord.org/evenement/6e-festival-chambord/ je me suis offert la totale! Ajoute un poil de jazz par ci par là et du 'classique' dans le coin, et c'est bon!
    Je lis quand même beaucoup, sans compèt, même si extérieurement ça peut faire peur (mais sans jeunes enfants, télévision, smartphone, travail prenant, reste tant de temps en fait!)(en train, choisir de lire au lieu de jouer ou consulter ses messages, par exemple)
    Ajoute à cela les salons du livre(!), tu seras au festival America?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii bien sûr !! Je me réjouis d'avance à l'idée de voir ou revoir bcp de blogueurs "in the flesh" ...ce qui est important pour moi, car le virtuel ça a ses limites, il y a toujours un moment où j'ai envie de mettre un visage sur un nom .
      Je voulais parler du rôle qu'a la lecture dans nos vies , en ce moment je suis sensible à un aspect qui m ''indifférait avant : l'isolement qu'elle crée ( au moment même de la lecture) et en quelque sorte le "manque d'action " qui en résulte. Je pense que j'ai bcp lu , qd mes enfants étaient petits ( et ca a duré longtemps puisqu'ils étaient trois;-) )pour me préserver un dernier espace à moi, me creuser une caverne . Bon, on va dire que j'ai envie de sortir de ma caverne !!

      Supprimer
  6. j'ai fait partie des fondues de lecture, mais toujours avec des hauts et des bas liés au travail, aux enfants lorsqu'elles étaient jeunes et que j'étais contrainte de lire en touillant la béchamel :-)
    puis vint une période de lectures intensives par goût, je lisais comme toi, vite et parfois trop vite, en plus je relis !! ça n'arrange rien ...
    J'ai passé plusieurs mois avec une envie de lire un peu émoussée mais elle est revenue mais pas du tout pour les mêmes livres, j'ai presque abandonné les polars mais je fais une razzia sur les grands classiques, ceux que je relis ou ceux que je découvre avec bonheur
    Le rythme du blog est assez plan plan et parfois ralenti avec des pauses que je n'hésite plus à faire longues quand j'en ai besoin
    Du coup j'ai réorienté mes visites de blog par la même occasion et je me cantonne aux blogs avec lesquels j'ai une réelle proximité
    J'ai eu la tentation d'arrêter le blog quand mes lectures ont fortement diminué mais aujourd'hui je poursuis à mon rythme et ça me va

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est chouette toutes ces réponses,vraiment ! Oui, à son propre rythme...il n'y a que ça de vrai , et cela semble évident dès qu'on le formule ;-)

      Supprimer
  7. 50 pages à l'heure, c'est mon rythme habituel depuis des années, mais il est en baisse et j'ai l'impression de passer trois heures à lire une page. Je fatigue et j'ai trop de choses dans la tête. Les livres audios me permettent de faire des choses en lisant et ça, c'est une vraie bonne idée dans ma vie ! J'ai l'impression de retrouver des temps de lecture et un peu l'envie de les partager sur mon blog. Mais je crois que j'aime aussi beaucoup y bavarder de tout et de rien ;) En tout cas, je suis contente que tu sois revenue, même pour un billet par mois :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-)
      J'aime , sur le blog, sentir que je m'adresse à d'autres passionnés de bouquins, des vrais mordus ;-)
      Par ailleurs, avoir tâté de l'atelier d'écriture cette année m'a rendue (à nouveau) très humble, très admirative des "vrais " écrivains . Genre " la critique est facile, l'art est difficile " ...

      Supprimer
  8. J'ai été longtemps une grosse dévoreuse de livres, je crois qu'il y avait en effet quelque chose là-dedans qui tenait de l'alcoolisme : une envie de fuir le réel (ce n'est sans doute pas un hasard si mon mémoire porte sur le rapport réel/fiction...). Et un jour j'ai fait une vraie overdose, une grosse panne de lecture, et j'ai vu qu'il y avait d'autres choses dans la vie. Aujourd'hui j'accorde de plus en plus en plus d'importance à ces "autres choses". Je lis moins vite, et je crois que je savoure davantage mes lectures, j'essaie de tirer du sens de ce que je lis. Je ne peux plus, par exemple, sauter d'un livre à l'autre, il me faut vraiment une pause après un livre, surtout quand je l'ai aimé. Parfois, c'est vrai que c'est dur de résister à toutes les envies, les tentations (surtout en période de rentrée littéraire), mais il faut apprendre à faire de vrais choix, lire moins, lire mieux, et surtout lire des livres qui vont nous apporter quelque chose... Mais c'est mon attitude générale dans la vie depuis cinq ou six ans : less is more.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ton comm , fond et forme :-))
      Merci d'être passée me raconter ça

      Supprimer
  9. Hello Mior ! J'aime ton billet et la question posée à tous sur les lectures, et les commentaires qui ont été faits (et que j'ai lus tout aussi attentivement). Je fais partie des boulimiques de lecture, je crois, je me reconnais quand tu parles de "trop" lire :) Pour moi la lecture c'est... je ne sais pas, comme un prolongement naturel de moi-même. Si je ne peux pas lire pendant quelques jours (ce qui arrive - rarement - lors de grosses périodes de boulot) je me sens comme amputée, et en début de vacances (surtout là, puisque je ne pars pas de la maison) le gros plaisir est de se me plonger à tout heure dans les bouquins.
    Pour ce qui est du rythme de publication, je ne me force jamais, mais j'aime laisser un billet à chaque livre lu, plus pour moi-même d'ailleurs, pour garder une trace.
    Voilà, j'en profite pour te souhaiter de belles vacances et te dire que j'apprécie de lire, d'autant plus qu'à un ou deux billets par mois, on savououououre !!
    Bisous de Sandrion (ton blog refuse toujours que je publie avec mon pseudo !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement heureuse quand je lis vos réponses, moi qui ne suis plus là que par pointillés !
      Manifestement on va pouvoir créer un Club des Alcooliques Anonymes façon lecture : un CLI , Club des Lecteurs Impenitants , ou une CLÉ ( ca sonne mieux) Club des Lecteurs Excessifs ;-)
      Pour moi je réalise que la lecture a certainement été un refuge pendant des annees hyper-actives, un sas de décompression , un moment de solitude revendiquée et salutaire ... En ce moment ( qui est différent) ca t'a un petit côté trop calme !... Tout est question d'équilibre , ca reviendra :-)
      Bises depuis mon blog pas poli ;-)

      Supprimer
  10. Je lis moins ces temps-ci par manque de temps, parce que la vie m'entraîne ailleurs. Mais je n'en savoure que davantage les heures de lecture que j'arrive à m'offrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La femme qui parlait aux dauphins ;-)

      Supprimer
  11. J'ai eu une petite crise boulimique ces derniers mois, due à mon arrivée en bibliothèque et aux flots de livre à mon disposition si soudainement ! Mais je reprends un rythme plus tranquille, ce qui me permet de parler de certaines de mes lectures à nouveau et de savourer les mots dans lesquels je plonge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce changement de vie se révèle , quelques mois après passage à l'acte , une très très bonne initiative :-))
      Je pars te lire , tiens

      Supprimer

Merci de votre visite, et de votre commentaire ;-)
A bientôt !
Mior